La mort immortelle / Liu Cixin

Livre

Liu, Cixin (1963-....). Auteur

Edité par Actes Sud. Arles (Bouches-du-Rhône) - 2018

Dernier volet de cette trilogie. Grâce à la forêt sombre, les Terriens ont repoussé les envahisseurs trisolariens. La planète jouit d'une prospérité due aux transferts de technologie extraterrestre. L'intérêt des Trisolariens pour la culture humaine s'accroît et fait espérer une paix durable entre les deux civilisations. Mais un programme menaçant cet équilibre amène la Terre à l'heure du choix. ­

Voir la collection «Exofictions»Voir la série «la Trilogie des trois corps»

Autres documents dans la même collectionAutres documents de la même série

Vérification des exemplaires disponibles ...

Consulter en ligne

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le problème à trois corps / Liu Cixin | Liu, Cixin (1963-....). Auteur

Le problème à trois corps / Liu Cixin

Livre | Liu, Cixin (1963-....). Auteur | 2018

Chine, années 1960. En pleine révolution culturelle, le pouvoir lance un programme de recherche de civilisations extraterrestres. Ye Wenjie, une astrophysicienne, envoie dans l'espace un message contenant des informations sur la c...

La Forêt sombre / Liu Cixin | Liu, Cixin (1963-....). Auteur

La Forêt sombre / Liu Cixin

Livre | Liu, Cixin (1963-....). Auteur | 2017

Deuxième volet de la trilogie. Consciente de la menace d'invasion de la Terre par les Trisolariens dans près de quatre siècles, l'humanité s'organise. Les conversations et les échanges électroniques de données sont interceptés par...

Le Problème à trois corps : roman / Liu Cixin | Liu, Cixin (1963-....). Auteur

Le Problème à trois corps : roman / Liu Cixin...

Livre | Liu, Cixin (1963-....). Auteur | 2016

Premier volet d'une trilogie. Chine, années 1960. En pleine révolution culturelle, le pouvoir lance un programme de recherche de civilisations extraterrestres. Ye Wenjie, une astrophysicienne, envoie dans l'espace un message conte...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs